Search Marketer : David Groult – interview

David Groult, Search Marketer

 

 

 

Voici un nouvel article-interview dans lequel, David Groult nous permet d’en savoir un peu plus sur son métier, celui de Search Marketer.

Pour le retrouver sur cette gigantesque toile, voici son compte Twitter, et son CV en ligne (avec tous les liens vers ses comptes réseaux sociaux).

Son compte Twitter

Son CV de Consultant Adwords

Bonne lecture !

 

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle David Groult, j’ai 25 ans et je suis originaire de Cherbourg (Ah, ma Normandie !). Je suis arrivé à Lille en 2011 pour le travail. Je suis Search Marketer à Roubaix chez Adspring.

Je suis par ailleurs, un grand fan de sport en général et plus particulièrement de football (derrière l’écran), et de tennis de table (derrière la table).

Qu’est-ce qu’un Search Marketer ?

Littéralement, un Search Marketer est une personne en charge de la visibilité payante d’un site web (généralement une entreprise) sur les moteurs de recherche.

Cela se matérialise par la gestion d’annonces publicitaires situées en haut et à droite, des SERP (page de résultats des moteurs de recherche).

Dans l’univers Google, on appelle cela les « liens sponsorisés Adwords »

 

Quelle formation pour devenir Search Marketer ? Quelles qualités essentielles ?

Il n’y a pas à ma connaissance, de formation strictement dédiée au Search Marketing. On voit néanmoins, de plus en plus de formations orientées E-Marketing.

Pour ma part, j’ai découvert assez tard le monde du webmarketing. J’ai commencé mes études post-bac par un cursus assez généraliste : une licence Éco à l’université de Caen. J’ai ensuite intégré l’université d’Angers pour me spécialiser davantage dans le Marketing et les NTIC. C’est vraiment à ce moment là que j’ai pris le virage du webmarketing et de l’acquisition de trafic.

Comme dans tous les métiers du web, la qualité essentielle est la curiosité. Sans elle, il est très difficile de rester au fait, des dernières évolutions. Tout bouge tellement vite qu’il est indispensable de toujours rester en veille.

Si je devais donner une autre qualité importante, ce serait le goût des chiffres et l’esprit d’analyse. Le Search Marketer est constamment, en train de faire parler des données Analytiques pour comprendre l’évolution des résultats.

 

Et quelles compétences ?

C’est assez dur d’établir une liste des compétences importantes dans ce métier car il y a énormément de méthodologies différentes. La connaissance d’excel me paraît néanmoins être une bonne base de départ.

 

Quels sont les outils que tu utilises au quotidien ?

Excel est très pratique pour le suivi quotidien des performances. Il l’est également pour faciliter le traitement et l’analyse des données.

Pour la gestion opérationnelle de la structure de campagne, j’utilise Adwords Editor, qui est selon moi le meilleur outil du marché à ce niveau là.

Pour la recherche de mots-clés, j’utilise plusieurs outils : le Keyword Tool d’Adwords, SEM Rush, Ubersuggest…et bien sur, Google Analytics pour l’analyse des requêtes de référencement naturel.

 

Une journée type ?

La journée commence à 9h avec une analyse des résultats de la journée précédente.

En fonction de ces résultats, je vais agir sur 3 grands types d’actions :

–       Augmenter le Trafic

–       Augmenter le Taux de Clics

–       Améliorer le Taux de Transformation

En cas de mauvaises performances, il faudra analyser le site et son environnement pour comprendre les raisons de la baisse de tel ou tel indicateur. Il peut s’agir d’un phénomène sur le site (problème de stock sur un produit phare, problème ergonomique au sein du tunnel de transformation…), ou d’un phénomène extérieur au site (forte opération commerciale chez un concurrent, problèmes de stock chez ce même concurrent).

Parallèlement à ce travail sur mes clients, j’assure une veille continue sur le domaine du Search Marketing, notamment grâce à Twitter et à mes contacts réguliers avec les Accounts Managers chez Google.

 

Un conseil à donner aux personnes qui aimerait faire ce métier ?

Tester, Retester et tester à nouveau.

Comme je le disais précédemment, une bonne dose de  curiosité est pour moi, indispensable pour faire ce métier.

Il est très facile d’apprendre seul les bases d’Adwords. Sur internet, vous trouverez de très bons tutoriels. Vous pouvez également profitez facilement des nombreux coupons de réductions que propose Google, pour lancer votre propre campagne test. Fixez-vous des objectifs (atteindre tel CTR, réduire de X centimes votre CPC moyen, améliorer le Quality Score de vos mots-clés) et suivez au fil du temps, l’évolution des différents indicateurs.

 

Merci à David d’avoir accepté notre sollicitation et de nous avoir accordé son temps.

Articles similaires:

Print Friendly

Tags: , ,

Jimmy

Auteur:Jimmy

Community Manager au sein de l'agence On Prend Un Café, Jimmy LEROY met en place les stratégies sociales des marques qu'il accompagne, détecte et anime des espaces communautaires et veille à la réputation en ligne des clients.
Lire les articles précédents :
Comment devient-on un communicant web ? Un métier piquant

Le métier de communicant web s'est ouvert à 15 pros issus d'une fournée Technofutur TIC. D'où viennent ces nouveaux professionnels?...

Fermer