Florent Bertiaux – Product Manager – Interview

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que nous recevons Florent Bertiaux qui va nous raconter en quoi consiste son poste de Product Manager au sein du studio Lillois : Adictiz !

Bonjour Florent, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Pas de souci, je suis Florent Bertiaux, actuel Product Manager chez Adictiz Studio. Également blogueur, à titre personnel sur http://bertiaux.fr mais aussi professionnel sur différentes plateformes (le blog Adictiz Studio, Locita, Bulz, …). Rédacteur compulsif, je n’hésite pas à écrire sur les sujets qui me passionnent.
À côté de ça, j’adore passer du temps avec un bon livre entre les mains, l’échanger contre une guitare ou de quoi découvrir un nouveau plat.

Qu’est-ce qu’un Product Manager ?
C’est une personne dont en entend souvent parler mais dont on a parfois du mal à en définir les rôles. Dans certaines sociétés, on a parfois du mal à définir sa fonction, mais on sait que c’est vers lui que l’on se tourne pour toute question.
Le Product Manager est lié intimement au produit, il va s’en occuper de sa conception jusqu’à son éventuelle mort, en passant par son développement et ses évolutions.
Il est le référent de ce produit, il joue le rôle de père et de mère, il doit en connaître l’historique complet. À la fois incollable sur le passif et le futur de celui-ci, le Product Manager est la personne qui est au centre du projet, à côté du client du produit.

Quelle formation pour devenir Product Manager ? Quelles qualités essentielles ? Et quelles compétences ?
Il n’y a pas vraiment de formation dédiée au rôle de Product Manager. Ses compétences et requis peuvent beaucoup varier d’une entreprise à une autre. C’est un métier à conseiller à ceux qui n’ont pas peur de se remettre souvent en question. Il s’agit avant tout d’un métier lié au management d’équipe et d’informations.

Il faut être capable de comprendre rapidement les attentes et les problèmes afin de mettre à plat les futures évolutions du produits.
Les qualités essentielles et compétences pour prendre en main un poste de Product Manager sont :

  • Réactivité accrue
  • Décisionnaire
  • Organisé
  • Ne pas avoir peur de dépasser ses responsabilités
  • Être un bon manager (côté équipes et côté clients)

Quels sont les outils que tu utilises au quotidien ?
Les outils sont à l’image des habitudes, ils changent selon les individus. Toutefois, en voici une petite liste qui revient régulièrement :

  • Carnet de notes et critérium : les idées peuvent arriver n’importe quand
  • Google Entreprises : de Gmail à Google Drive, des outils importants
  • Google Analytics : comprendre les utilisateurs et les combler
  • Mindjet MindManager : les cartes mentales structurent les idées
  • Balsamiq Mockup : des schémas pour détailler les fonctionnalités
  • Evernote : la prise de note numérique partout de / vers plusieurs supports
  • Dropbox : le stockage simple et ubiquitaire
  • Pocket : les articles à lire pour ma veille
  • Calculatrice

Évidemment, cet ensemble d’outils est utilisé sur différents supports. Que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone, il est indispensable de pouvoir les utiliser.
Métier prenant, amenant souvent à une utilisation nomade des outils, il est impératif de stocker le maximum d’informations sur plusieurs supports accessibles en tout lieux.

À côté des outils « pros », j’en ai également quelques-uns qui m’accompagnent toute la journée :

  • Facebook / Twitter / Google+
  • Found : pour effectuer mes recherches sur le Mac et dans le nuage
  • Spotify : de quoi trouver l’inspiration au fil de mes playlists
  • Zite sur iOS : : un peu de veille ne pas de mal !
  • Mention : l’e-reputation joue un rôle essentiel dans la gestion d’un produit
  • Skitch : quand une image annotée parle plus qu’un long paragraphe

Une journée type ?
La journée commence souvent par un réveil à l’aide d’un café tout en découvrant les dernières notifications reçues sur les réseaux sociaux.
S’en suis un trajet en transport en commun, un bon prétexte pour écouter les podcasts téléchargés au petit-déjeuner.
L’arrivée au bureau permet de retrouver les collègues, échanger autour d’un café ou d’un thé et prévoir la suite de la journée (prochains rendez-vous, réunions, projets …).
Arrive enfin le traitement des mails, bien que commencé sur la route et de façon automatique grâce aux filtres de Gmail, je peux maintenant également avoir le temps de passer les coups de fils.
La journée se poursuit généralement par le traitement des projets à flux tendu, entre les appels des clients et la mise en place de nouvelles fonctionnalités. Chaque jour est différent, il faut savoir être pro-actif et rebondir en toute situation.
La fin de journée passe par une séance de débrief avec les équipes commerciales et techniques, afin de planifier au mieux le reste de la semaine en fonction des priorités.
Sur le chemin du retour, ce sont généralement les mêmes étapes-clés : lecture de la veille, écoute de podcasts, prise en compte de l’actualité et préparation des articles pour mes autres blogs.

Un conseil à donner aux personnes qui aimerait faire ce métier ?
Rester curieux et toujours avoir de quoi noter sous la main. Le réflexe de poser des questions doit revenir, nous prenons trop vite l’habitude de ne pas oser demander. La curiosité passe par le fait d’ouvrir un dialogue, c’est ce qui a de plus important dans ce métier : garder le dialogue actif (et en être acteur).

Articles similaires:

Print Friendly
Lire les articles précédents :
Les métiers du web, vidéo Affaires à Suivre
Les métiers de demain, c’est pour aujourd’hui

Les métiers du futur sont arrivés. Ce sont les métiers du web qu'on attendait en jouant à Pacman ou en...

Fermer