Community manager en France : profil, salaire, environnement

Community manager : femme, parisienne, génération Y, peu d’expérience… Tel est le visage du métier du web le plus médiatisé. Profil, salaire, et statistiques.

Il ne se passe pas un jour sans qu’on ne parle du métier TIC le plus glamour, le community manager. Mais qui est-il, combien gagne-t-il, où travaille-t-il, comment a-t-il été recruté, et quel est son environnement de travail ? RégionsJob s’est penché sur ce métier du web, et voici les réponses.

Le community manager français type est une jeune femme
parisienne de 26 à 35 ans. Diplômée d’un Bac+5, elle a exercé auparavant un métier dans
la communication avant de devenir community manager en CDI il y a moins d’un an.

 

Profil du community manager

52% des community managers sont des femmes. Les femmes sont encore majorité, même si l’écart diminue. En 2011, elles étaient 55% contre 45% d’hommes.

CM : des femmes

CM : des femmes

Les community managers en France sont jeunes, voire très jeunes. L’immense majorité, 88%, a moins de 35 ans. Presque la moitié, c’est-à-dire 43,2% a moins de 25 ans. 44,9% a entre 26 et 35 ans et à peine 12% vont au-délà de 35 ans.

L'âge des community managers français

L'âge des community managers français

86% des community managers, ou CM, comme on les traite souvent, ont fait des études supérieurs. La communication et le marketing regroupent 65% des études faites par les CM.

Etudes faites par les community managers

Etudes faites par les community managers

Les community managers n’ont pas beaucoup d’expérience professionnelle. 83% a moins de 3 ans d’expérience. Ils sont 49% à travailler en tant que CM depuis moins d’un an, et 84% depuis deux ans ou moins. Mais ils ne sont pas tout à fait des bleus. 65% ont déjà exercé un autre métier auparavant, dont 25% en communication et 22% dans un autre métier du web. Seulement 35% ont commencé leurs carrières dans ce poste.

Fonctions précédentes des community managers

Fonctions précédentes des community managers

 

Les rémunérations des community managers

Les CM français gagnent en moyenne entre € 20.000 et € 30.000 brut par an. Les salaires varient beaucoup selon la région – à Paris les salaires sont nettement plus importants. Autres facteurs entrent en jeu, comme le statut – employé, indépendant, etc., les études et les années d’expérience professionnelle, ainsi comme la taille de l’entreprise pour laquelle les community managers travaillent. Plus les années d’étude et de travail, et plus grande est l’entreprise, plus hautes seront les rémunérations. L’écart entre les hommes et les femmes sont petits, la plupart du temps à moins de 5%.

Les salaires des community managers

Les salaires des community managers

A Paris et en région
parisienne, les salaires sont bien plus élevés qu’en province. 42% des community
managers gagnent plus de 30 000 euros en Ile-de-France, contre seulement 10%
en région…

 

Comment se fait-on engager comme community manager?

Les sites d’emploi sont la voie par excellence pour l’embauche d’un community manager. Etonnament, les réseaux sociaux ne répondent qu’à 12% des recrutements. A l’intérieur de ceux-ci, Twitter bat ses concurrents avec 48%. Dans les réseaux, Viadeo est responsable de 20% des embauches, Facebook et LinkedIn atteignent le même score à 13%.

Le recrutement des community managers

Le recrutement des community managers

 

Où travaillent les community managers ?

Les CM français travaillent dans les PME. Les agences web, contrairement à ce qu’on aurait pu le croire, ne sont responsable que par 15,3% des postes community management. Les CDI représentent 47,3% et les CDD 17,1%. Les indépendants remplissent cette fonction à 12,8%.

Environnement de travail des community managers

Environnement de travail des community managers

 

Le travail au quotidien, les communautés…

…Et bien plus encore dans l’étude publiée par RégionsJob. Vous pouvez visualiser ou télécharger l’enquête complète en suivant la source.

Source : RegionsJob.

Articles similaires:

Print Friendly

Tags: , , ,

Lilian White

Auteur:Lilian White

Je ne suis ni Brésilienne, ni Belge, mais une citoyenne du monde numérique. Mon bonheur, c'est le plaisir sans remords de taper sur le clavier, et d'écrire.
Lire les articles précédents :
Recrutement 2.0 : le recrutement à l’ère du web en Belgique

Le recrutement 2.0, c'est le recrutement via les réseaux sociaux. Qu'en est-il du recrutement par Internet en Belgique ? Qui...

Fermer