Que nous réserve le marché du mobile pour 2012 ?

« L’année 2012 sera placée sous le thème du SoLoMo ! » telle était la devise de l’événement « LeWeb’11 » qui s’est déroulé les 4, 5 et 6 décembre 2011 à Paris. « SoLoMo »… Hum mais encore ?

C’est donc ce nouveau buzzword qui est ressorti de toutes les conférences tenues lors de ce rassemblement international des Grands de l’Internet. Ha oui, je m’y perds un peu… Pour celles et ceux qui n’auraient pas retenu ce mot « SoLoMo », il s’agit de l’abréviation de « Social / Local / Mobile » ! Nous y voilà…

Le journal du Net sort aujourd’hui une étude basée justement sur l’avenir (tout proche) du mobile (par « mobile », entendre smartphones et tablettes) !

Il n’est plus à démontrer l’importance du mobile dans notre vie de tous les jours (qui n’a pas dans son entourage 12 personnes ayant leur iPhone greffé à la main ?). D’ailleurs, les marques s’y intéressent de plus en plus en sortant leurs propres applications dédiées ou, faute de budget, au moins un site compatible mobile.

Entrons dans le vif du sujet avec la répartition du parc mobile par plateformes. Sans grande surprise, Apple et Androïd se partagent plus des 3/4 des smartphones/tablettes quand Symbian, Palm, RIM et Microsoft peinent à grignoter leur part du gâteau.

Si l’on en croit les chiffres, les applications mobiles sembleraient dépasser de peu les sites Internet mobiles. Quand, en décembre 2011, 47,6% de l’audience mobile provenait d’une application aux Etats-Unis, 45,5% venait des navigateurs. Réciproquement en Europe (Royaume-Uni, Espagne, France, Italie et Allemagne) où le trafic provenant des applications est de 38,2% contre 38,1% depuis les navigateurs.

Une des utilisations du mobile qui ressort de cette étude est le comparatif de prix. En effet, on observe que bon nombres des mobinautes dégainent leur téléphone intelligent pour comparer, en direct, les prix online des prix dans les magasins physiques.

Comme vous aurez pu le constater, le mobile devient indispensable dans une stratégie sociale mise en place par une marque/entreprise. De plus en plus d’internautes deviennent des mobinautes pour justement pallier le manque qu’ils peuvent éprouver dans leur vie de tous les jours face à des produits ou des questions existentielles.

Retrouvez d’autres informations sur le Journal du Net !

Et vous dans tout cela, vous êtes mobinautes ? Depuis quel plateforme ? Dites nous tout :-)

Articles similaires:

Print Friendly

Tags: , , , ,

Savinien

Auteur:Savinien

Community Manager au sein de l'agence On prend un café, je m'occupe essentiellement de la réflexion des stratégies sociales, de la détection et de l'animation des espaces communautaires, de la création de contenu et de la gestion de la réputation en ligne des marques.
Lire les articles précédents :
groupe-facebook-couverture
Nouveautés sur les groupes Facebook, quels changements pour le Community Manager en PME ?

Vous l'avez vu ou non, la semaine dernière, Facebook a mis à jour ses groupes ! Vous savez, ces mêmes...

Fermer