La régie publicitaire digitale se bat contre la crise

La publicité sur Internet survit et grandit péniblement. Le marché de la pub Internet français doit grandir de 0,5% en 2012.

Le marché français de l'e-publicité

Le marché français de l'e-publicité

Les prévisions de croissance

La régie publicitaire digitale en France fait face à une crise qui s’éternise depuis 2008. Selon l’étude de Xerfi-Precepta, les entreprises investissent nettement moins en publicité sur Internet qu’avant. Alors que 2011 a vu le secteur de pub Internet monter de 1,5%, 2012 devra se contenter d’une montée de 0,5%. Les prévisions de hausse entre 2013 et 2015 sont de 1,7%. Xerfi-Precepta prévoit un taux de croissance annuel de 7,4% entre 2011 et 2015 dans le marché de l’e-publicité.

 

Des supports publicitaires à évolution inégale

Tous les supports publicitaires n’évoluent pas de la même façon. Pour Xerfi-Precepta, six acteurs ont besoin d’être attentifs voire de se repositionner :

  • Les moteurs de recherche et les annuaires doivent continuer d’innover;
  • Les newsletters et les sites d’annonces sont en chute libre;
  • L’affiliation et les comparateurs de prix doivent se différencier dans un marché de plus en plus concentré en quelques mains.

Et quatre support majeurs de publicité se portent bien, très bien même :

  • Les vidéos – multiplication des espaces : web tv, plateforme de partage de vidéos, télévision de rattrapage (Replay TV, Catch-up TV pour revoir les émissions en streaming ou en replay), etc. Estimation de € 160 millions en 2015, contre 12 millions en 2009.
  • Les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadéo. Estimation de € 300 Millions en 2015 contre € 90 millions en 2011.
  • Le marketing mobile – display mobile et push SMS. Estimation de €85 millions en 2015 contre  € 37 millions en 2011.
  • Le couponing – ou achats groupés en ligne, style Groupon. Estimation de € 24 millions en 2015 contre € 24 millions en 2011.

 

Adopter un nouveau modèle d’entreprise

Les régies publicitaires doivent se réinventer dans un monde digital pour la pub Internet :

  • Se restructurer pour accompagner le progrès technologique;
  • Appréhender la complexité grandissante des acteurs web;
  • Etre attentives aux technologies de rupture et aux nouveaux entrants dans le marché.

Source : Xerfi-Precepta.

Articles similaires:

Print Friendly

Tags: , , ,

Lilian White

Auteur:Lilian White

Je ne suis ni Brésilienne, ni Belge, mais une citoyenne du monde numérique. Mon bonheur, c'est le plaisir sans remords de taper sur le clavier, et d'écrire.
Lire les articles précédents :
L’idée n’est pas le plus important pour lancer une startup

Entretien avec le PDG de Pixable, Iñaki Berenguer: « Beaucoup de gens pensent que la partie la plus importante dans la création d'une...

Fermer